Les conclusions de notre rapport de base «Données dans l'éducation – Données pour l'éducation» d'août 2019 sont aujourd'hui toujours d'actualité. La pandémie de coronavirus et l'enseignement à distance ont mis encore davantage en lumière les potentiels et les enjeux liés à la production croissante de données dans le système éducatif.

«Utiliser au mieux les données, empêcher au mieux les abus»

Les expertes et les experts invités à la table-ronde ont insisté sur le fait que la future gouvernance des données doit proposer des solutions pragmatiques pour combler les lacunes actuelles. L'objectif de cette politique doit être «utiliser au mieux les données, empêcher au mieux les abus». Ainsi, pour les experts, «il est important que chaque acteur des différents domaines (éthique, sécurité, etc.) ait son mot à dire dès le début [...] et de trouver ensemble des solutions pratiques». Pour que cette politique soit durable et sereine, il s'agit également d'être transparent sur les risques.

Un service spécialisé pour l’utilisation des données dans le système éducatif

Pour établir cette politique d'utilisation des données pour l'espace suisse de formation, nous élaborons actuellement, dans le cadre d’un mandat de suivi, une mesure concrète. Il s'agit de mettre en place un service spécialisé temporaire, national, pour l'utilisation des données dans le cadre de la période de prestations 2021–2024. Ce service spécialisé créera un cadre cohérent dans toute la Suisse pour l'utilisation ciblée et fiable des données dans l’espace de formation. Les prestations suivantes sont prévues:

  • un programme pour la mise en œuvre de projets d’utilisation des données
  • un guichet pour les questions relatives à l’utilisation des données (prestations de conseil)
  • un transfert ciblé de connaissances aux décideurs

Articles associés

25.2.2021

Dans la formation professionnelle intiale, les données concernant les apprenantes et apprenants sont créées à des endroits très différents. De nombreux défis apparaissent cependant lors de l'échange de ces données. Une fédération des données peut simplifier dans ce contexte l'échange de données décentralisées, comme l'explique Andreas Klausing dans l'interview.

21.1.2021

Le 1er janvier 2021 a marqué le début d’une ère nouvelle pour notre agence spécialisée Educa: la 3e décade du 21e siècle a commencé sous un nouveau statut juridique. Notre coopérative – centenaire le 14 juin prochain – agit désormais en qualité d’institution de droit public.